site Francesite espanasite Italie

Flair, Nez

Le gibier dégage des émanations.

Les émanations sont en relation, au niveau de leur puissance, avec le biotope, car elles sont constituées de molécules en suspension sur la végétation. L’humidité et la puissance du vent jouent un rôle important en les concentrant ou en les dispersant.
Le chien doit tout d’abord réveiller ses sens, ce qui est beaucoup plus important que son niveau de puissance de nez.
Un chien ayant une puissance de nez moyenne mais l’utilisant au maximum sera beaucoup plus efficace qu’un chien d’un nez très puissant qui, étant mal préparé, l’utilisera partiellement.

Il faut développer cette qualité naturelle dès le départ chez le chiot, sinon vous pourrez passer un temps fou avec le jeune chien pour un résultat qui ne sera que moyen.